logo liberté conscience

La loi permettant l'extension du mariage aux couples de même sexe heurte profondément les consciences, et met en difficulté ceux qui sont appelés à célébrer des mariages – les maires et leurs adjoints.

Monsieur Hollande s’était engagé à ce que « la loi s’applique à tous, dans le respect, néanmoins, de la liberté de conscience ». Il s’était, malheureusement, rétracté dès le lendemain face à la pression du lobby LGBT.

NOUS DEMANDONS SOLENNELLEMENT AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE REVENIR SUR SA DECISION :

QUE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE DANS L'APPLICATION DE LA LOI TAUBIRA SOIT RESPECTEE POUR TOUS LES MAIRES, ADJOINTS ET OFFICIERS D'ÉTAT CIVIL.

Signer ici